A23D – Typographie 3D

Ce court métrage de Adrian Harrison raconte l’histoire de la création de la police A23D, la première fonte créée avec une imprimante 3D. Ce travail a été commissionné par le graphiste Richard Ardagh de l’imprimerie traditionnelle New North Press de Londres, et le caractère a été dessiné par Scott Williams et Henrik Kubel de la fonderie britannique A2-Type.
Read More

j j j

Portable Osborne 1

Osborne 1

Cette bête étrange est un Osborne 1, à savoir le tout premier ordinateur portable. Commercialisé en 1981 par la Osborne Computer Corporation, et vendu à l’époque 1795 $. Il pesait 10,7 kg, était équipé de deux lecteurs de disquettes (simple densité d’une capacité de 92Ko) et d’un écran de 5 pouces capable d’afficher 52 caractères par ligne sur 24 lignes…

Read More

j j j

Sanjhih : les ruines du futur

Sanjhih

Sanjhih (三芝 transcrit parfois Sanzhi), est une petite ville de la côte Nord de Taïwan, non loin de Taipei, la capitale. En 1978 cette bourgade fut choisi par une entreprise florissante de l’industrie du plastique pour y construire, à partir de ses propres matériaux, un centre de résidences de vacances composé de maisons aux allures « futuristes » et destiné aux militaires US stationnés en Asie. La crise pétrolière du début des années 80 sera fatale à ce projet qui est brutalement abandonné après la faillite de la dite entreprise.

Read More

j j j

Go For It – La drague 3.0

Image de prévisualisation YouTube

Go For It est une application fictive pour smartphone d’aide à la drague, un projet de Benoit et Antoine, étudiants de l’IIM (Institut de l’Internet et du multimédia). Ce projet a été réalisé pour l’édition 2011 des Buzzies Awards, qui ont lieu chaque année à l’IIM justement : une manifestation un peu imbécile où les projets sont classés en fonction du buzz obtenu.

Ceci étant dit, Go For It – Dating 3.0, vidéo réalisée en trois jours, est une franche réussite : la mise en scène est soignée, les effets probants, la fausse interface superbe, le scénario non dénué d’humour et d’auto-dérision…

Read More

j j j

Métro, c’est trop !

Image de prévisualisation YouTube

Ce petit film est un montage à partir d’extraits d’un documentaire à la gloire du « tout nouveau » métro parisien sur pneu réalisé, à la fin des années 50, pour le compte de la RATP.

Un bijou de communication d’entreprise qui devait être, à l’époque, un sommet de modernité. On notera le « ton » très propagande de la voix off pour nous débiter des fadaises du genre : « Il faut assurer normalement et régulièrement le déplacement massif d’une population laborieuse…»

Read More

j j j

Images d’un futur incertain

Ian McQue se définit comme « artiste conceptuel ». C’est assez vague… Sur le Web il expose, outre ses peintures, des illustrations dans la tradition d’une science-fiction low-tech et construite autour d’une vision d’un futur incertain, dans l’esprit du « Blade Runner » de Ridley Scott, ou des romans de William Gibson. Nous sommes loin du cauchemar climatisé de la promesse d’un futur parfait fait d’OGM, de nano-sciences, d’ADN décrypté, de marketing conceptuel… De très belles images qui (me) laissent rêveur.

Read More

j j j

Kolelinia : une utopie volante

Kolelinia

Kolelinia Lab se veut un espace de développement de « concepts alternatifs de transport ». Créé par Martin Angelov, diplômé de l’à‰cole d’architecture de Sofia, il s’agit avant tout de projets et d’expérimentations dans l’environnement urbain, ce qui ouvre un vaste champ libre loin des logiques comptables et bureaucratiques. Deux projets sont présentés sur le site du laboratoire : Kolelinia et Kolelinio. Le premier propose un réseau cyclable aérien sur cà¢bles (première photo) ; le second la possibilité de se déplacer en ville en « volant » toujours suivant un réseau cablé (seconde photo).

Read More

j j j

Futur antérieur

Une certaine conception du futur : Automodule (1968), par Jean-Pierre Ponthieu. Ce véhicule futuriste aurait été produit à  10 exemplaires à  peine. Il pouvait aussi pivoter sur lui-même dans tous les sens. Cette découverte n’a visiblement pas passé le cap du prototype. Et chose plus étonnante encore : impossible de trouver quoi que ce soit sur le Web à  propos de son créateur (pas même une petite page Wikipedia). Il était pourtant qualifié à  l’époque de « Dali de l’automobile ». Jean-Pierre Ponthieu reste donc un mystère.

Automodule

http://community.livejournal.com/retro_futurism/378142.html

j j j