Signes fantômes

Signes fantômes

Ghost signs est une collection participative sur Flickr de photos de signes paints sur les murs (enseignes, publicités, panneaux) et soumis au long labeur du temps. Quelques centaines de clichés de ces “signes fantômes”, fanés, altérés  et usés qui n’en n’atteignent pas moins une dimension esthétique renouvelée, et une valeur d’usage qui va bien au-delà de leur fonction utilitaires passée ou, parfois, présente…

Photo : The road goes on forever…, Fresno-High, Fresno, Californie, mars 2013, par Tom (© Tous droits réservés).

j j j

La fonte de la fonte

Ice typography est une pure expérimentation typographique, conçue en 2011, par Cameron Zotter, un étudiant en graphisme du Maryland Institute College of Art. La police de caractère a été réalisée en photographiant des glaçons, représentant chaque lettre capitale de l’alphabet, à diverses étapes du processus de la fonte. Le résultat est tout a fait étonnant.
Read More

j j j

Thomas Allen entre “Cut up” et détournement visuel

Thomas Allen entre “Cut up” et détournement visuel

Thomas Allen est un bien étrange artiste qui combine, au travers de l’art du détournement, la photo et l’illustration… ou plutôt des parties d’illustrations récupérées dans des livres, découpée, remise en scène et en perspective pour re/composer des images originales.

Le travail de Thomas Allen est en fait une sorte de méta-collage, qui va au-delà de l’assemblage et de la superposition d’éléments graphiques. Il agence chaque fragment récupéré avec des jeux d’ombres et des flous qui reconstituent la perception du volume; il travail des angles de vue (très photographiques) qui rajoutent du contexte et du sensible; il recompose un récit avec des bout d’une autre histoire. La magie de Photoshop opère ici comme une réinvention permanente.
Read More

j j j

Oratorical Typeface, un alphabet sculpté dans des livres

Oratorical Typeface

Le groupe Nerhol, qui regroupe les artistes japonais Ryuta Iida et Yoshihisa Tanaka, a créé cette “typographie oratoire”. Chaque caractère est fabriqué par un jeu de découpe méticuleuse des pages d’un ouvrage en japonais qui, une fois assemblées, composent des formes géométriques qui restituent l’une des lettres capitales de l’alphabet latin.
Read More

j j j

Futura à la rouille

Futura

Le très classique Futura a été revisité par Rogério Fratin pour une audacieuse expérimentation typographique. Le mot – une fois en négatif et une autre fois en positif – est composé par de la rouille qui se développe sur certaines parties d’une plaque métallique obtenue à partir d’un pot de peinture de 18 litres.

Read More

j j j