Bus Stop in Baltimore

Bus Stop in Baltimore

Juillet 2014, trois lettres géantes (le mot “bus”), faites de bois et de métal, matériau typique du mobilier urbain, font leur aparition sur un trottoir de South East Avenue, à Baltimore aux Etats Unis. Un véritable arrêt de bus, qui est en même temps une intervention du collectif d’artistes espagnols mmmm… pour créer une situation qui interfère avec l’espace urbain.
Read More

j j j

Armes fatales

L’association Evolve, milite aux Etats-Unis pour un meilleur contrôle des armes à feu aux domiciles de leurs détenteurs. Sa dernière campagne publicitaire cible les parents : « S’ils le trouvent, ils joueront avec ». Le message est explicite.

Source : Le Huffington Post

j j j

La mort “Made in Brazil”

Le 22 avril Douglas Rafael da Silva Pereira, un jeune danseur de 25 ans, originaire de la favela Pavao-Pavaozinho qui surplombe Copacabana, connu sous le surnom de DG, est battu à mort et tué d’une balle dans le dos par la police brésilienne. La version officielle sera qu’il a été tué après avoir été « confondu avec un trafiquant de drogue. »

Sauf que depuis un an les interventions très musclées dans les favelas des UPP, les unités de police de pacification, ont fait de très nombreuses victimes, comme cette femme de 67 ans tuée le 15 avril en sortant d’une pharmacie dans le complexe de la Maré, un ensemble de favelas (140 000 habitants) dans la zone nord de la ville de Rio de Janeiro (voir l’article sur les violences policières au Brésil du site Basta !).
Read More

j j j

Le monde sous les eaux

Le monde sous les eaux

World Under Water est un projet interactif qui vise à sensibiliser sur le réchauffement climatique en mettant en scène l’une de ses conséquences possible, la montée des eaux.

Nous pouvons accéder ainsi à six villes de par le monde (Barcelone Dubaï, Londres, Kamakura, New York, Paris, Singapour et Yucatan) et observer le résultat de ce phénomène en navigant dans les images de lieux connus les pieds dans l’eau.

Read More

j j j

La typographie existe…

La typographie existe...

Pour une fois que j’y pense en temps et en heure… voici donc ma carte de vœux pour l’année 2012. Une occasion de passer un message politique, et rappeler ainsi quelques principes fondamentaux de la communication. Bonne année à toutes et tous

Read More

j j j

Typescreen

The Typescreen

Là c’est presque le cadeau (de Noël) parfait : aussi futile qu’inutile. Le Typescreen a été conçu pour donner à son iPad un petit air vintage en diable, tout en préservant ses fonctionnalités d’une absolue modernité. Un objet qui devrait faire date tant il n’est pas indispensable. (trouvé sur The Strake, et en vente tout à fait virtuelle sur la boutique spinninghat.com)

j j j

Anonymous in Montreuil

Anonymous in Montreuil

Un pochoirs trouvé rue du docteur Calmette, presque au coin de la rue des Caillots, à Montreuil. C’était un soir en rentrant du travail, à la mi-avril, il faisait beau et sans doute un peu froid. Au coin de la rue, cette vision assez inattendue du portrait symbole des Anonymous réalisé au pochoir. Symbolique reprise, soit dit en passant, de la BD et du film V pour Vendetta). Bonnes références.

j j j

Les robots de Brixton

Un très très beau et tout aussi bon court de Kibwe Tavares qui parcours sur un mode SiFi la permanence de l’apartheid social qui ronge nos sociétés modernes. Clin d’œil évident aux Clash de The Gun of Brixton, le travail de Kibwe Tavares combine parfaitement des animations superbe et les photos d’archives sur les émeutes de 1981 dans le quartier londonien de Brixton. Une incitation à méditer les leçons de l’Histoire, celle-là même qui se répète d’abord comme farce, puis comme tragédie.

Read More

j j j

Tuco ! Malgré la loi

Tuco !

En France, le graffiti est condamné par la loi puisqu’il est considéré comme une « destruction, une dégradation ou une détérioration volontaire d’un bien appartenant à autrui ». Les graffeurs qui sont pris en flagrant délit sont punis d’une contravention de 5e classe (1500 euros ou plus) s’il n’en résulte qu’un dommage léger (Article R.635-1 du Code Pénal) ou d’une d’une amende pouvant atteindre 30 000 euros et d’une punition pouvant atteindre 2 ans d’emprisonnement dans les autres cas (Article 322-1 du Code Pénal). Et pourtant… Voici une série de pochoirs sur faïence par Tuco !, qui anime un peu les murs de Besançon. L’art malgré la loi.

Read More

j j j