Une réalité (très) augmentée pour “Game of Thrones”

Voici une vidéo qui lève un peu le voile sur les effets spéciaux derrières les sublimes décors de Game of Thrones. Le plus étonnant, dans cette démonstration du studio allemand Mackevision sur leur travail pour la saison 4, réside sans doute dans le fait que même les “décors naturels” sont en fait le produit d’un imposant travail de collage entre des bouts de réalités différentes et des purs effets élaborés en studio. C’est bluffant

j j j

Ce n’est pas vrai, c’est de la pub

Ce n’est pas vrai, c’est de la pub

Autour du thème et du slogan « Grand films, petits budgets », une série d’annonces presse réalisées par l’agence brésilienne Leo Burnett Tailor Made (groupe Publicis) pour le compte de la société de production de films publicitaires Lemonade Films de Vancouver, au Canada.

Un beau concept, idée amusante et une réalisation brillante, qui ont d’ailleurs été primés à Cannes cette année. Au passage cela révèlent aussi un peu l’essence du message publicitaire: faire passer l’image pour la réalité qu’elle n’est pas.
Read More

j j j

Thomas Allen entre “Cut up” et détournement visuel

Thomas Allen entre “Cut up” et détournement visuel

Thomas Allen est un bien étrange artiste qui combine, au travers de l’art du détournement, la photo et l’illustration… ou plutôt des parties d’illustrations récupérées dans des livres, découpée, remise en scène et en perspective pour re/composer des images originales.

Le travail de Thomas Allen est en fait une sorte de méta-collage, qui va au-delà de l’assemblage et de la superposition d’éléments graphiques. Il agence chaque fragment récupéré avec des jeux d’ombres et des flous qui reconstituent la perception du volume; il travail des angles de vue (très photographiques) qui rajoutent du contexte et du sensible; il recompose un récit avec des bout d’une autre histoire. La magie de Photoshop opère ici comme une réinvention permanente.
Read More

j j j

365 jours de typographie urbaine

Urban typography

Dans les rues de Gand.

L’auteur anonyme du tumblog Urban typography part à la découverte de ces « éléments typographiques qui définissent la ville » et collecte les clichés d’enseignes, mosaïques, pierres gravées, lettres peintes, et autres néons…

Depuis le 1er février 2014, tous les jours, et pour une durée annoncée de 365 jours, il documente ainsi sur le blog l’une de ses découvertes. Chaque fois, comme un rituel, une photo carrée, quelques lignes de commentaire en hollandais et en anglais. Le tout complété par une série de tags.
Read More

j j j

Armes fatales

L’association Evolve, milite aux Etats-Unis pour un meilleur contrôle des armes à feu aux domiciles de leurs détenteurs. Sa dernière campagne publicitaire cible les parents : « S’ils le trouvent, ils joueront avec ». Le message est explicite.

Source : Le Huffington Post

j j j

Lettres atypiques

Lettres atypiques

Pawel Norbert est un graphiste et artiste plasticien polonais, un peu touche à tout, et passé maitre dans l’utilisation à outrance du logiciel Photoshop. Avec la série “Atypical”, qui comprend 8 posters, il entend élargir les « caractéristiques esthétiques de la typographie ».

Je suis loin d’être un amateur inconditionnel des “photoshoperie”, mais là il faut reconnaitre qu’il y a quelque chose d’intéressant aux niveau des textures et des matières, qui navigue entre un côté assez convainquant et un petit quelque chose de factice à la manière de l’hyperréalisme le plus plat. Délicieusement Kitch.

http://www.nolbert.com/
Read More

j j j

Canevas mural

Canevas mural

Ce matin rue Buffon, à Montreuil, en partant travailler.

Vu du trottoir d’en face j’ai failli ne rien voir. Puis, en s’approchant, on découvre l’image, et la texture canevas de l’illustration.

j j j

La typo pour les tout petits

Pour celles et ceux qui désespèrent de faire comprendre à leur progéniture la différence entre la Clarendon et la Baskerville, voici Typeblocks. Une sorte l’outil pédagogique absolu pour apprendre la typographie en même temps que la lecture.
Read More

j j j

La mort “Made in Brazil”

Le 22 avril Douglas Rafael da Silva Pereira, un jeune danseur de 25 ans, originaire de la favela Pavao-Pavaozinho qui surplombe Copacabana, connu sous le surnom de DG, est battu à mort et tué d’une balle dans le dos par la police brésilienne. La version officielle sera qu’il a été tué après avoir été « confondu avec un trafiquant de drogue. »

Sauf que depuis un an les interventions très musclées dans les favelas des UPP, les unités de police de pacification, ont fait de très nombreuses victimes, comme cette femme de 67 ans tuée le 15 avril en sortant d’une pharmacie dans le complexe de la Maré, un ensemble de favelas (140 000 habitants) dans la zone nord de la ville de Rio de Janeiro (voir l’article sur les violences policières au Brésil du site Basta !).
Read More

j j j