La mort “Made in Brazil”

Le 22 avril Douglas Rafael da Silva Pereira, un jeune danseur de 25 ans, originaire de la favela Pavao-Pavaozinho qui surplombe Copacabana, connu sous le surnom de DG, est battu à mort et tué d’une balle dans le dos par la police brésilienne. La version officielle sera qu’il a été tué après avoir été « confondu avec un trafiquant de drogue. »

Sauf que depuis un an les interventions très musclées dans les favelas des UPP, les unités de police de pacification, ont fait de très nombreuses victimes, comme cette femme de 67 ans tuée le 15 avril en sortant d’une pharmacie dans le complexe de la Maré, un ensemble de favelas (140 000 habitants) dans la zone nord de la ville de Rio de Janeiro (voir l’article sur les violences policières au Brésil du site Basta !).

Tragique ironie du destin, un an au paravant DG, connu pour ses apparition régulières dans un show de la chaîne TV Globe, avait tourné dans un court-métrage de Wanderson Chan intitulé Made in Brasil. Il y jouait le rôle d’un gamin des favelas qui adore le foot et qui cherche à percer à l’occasion de la Copa… mais meurt dans des circonstances analogues.

Laisser un commentaire