Le « mauvais goût » des tyrans

Kim Il-sung et Kim Jong-il : Indécents tyrans

Dans M, le magazine du Monde, on peut lire cette semaine un article tout à fait intéressant consacré au « mauvais goût » des dictateurs, de Ben Ali, Moubarak et Kadhafi, en passant par Kim Jong-il. Bastien Bonnefous nous rappel à juste titre la passion douteuse du tyran pour les chantiers pharaoniques, ses rêves de grandeur toujours un peu kitch, son goût démesuré et ridicule – et parfois clandestin – pour le « grand luxe »… jusqu’à cette idolâtrie pour un art officiel auto-référenciel qui dépasse les limites de la ringardise…

Indécents tyrans, certes, mais nous sommes aussi parfois en droit de nous demander si, parmi nos grands leaders démocrates, il n’y aurait pas aussi un peu de cette même « mauvais goût ». Je crois que j’ai de la fièvre et que je divague.

Photo : © Imago/Rue des Archives

Laisser un commentaire