Howling Monkey : ceci n’est pas une pipe

Howling Monkey

C’est un peu comme une romance moderne. Une histoire de marketing, d’identité visuelle, de produit, et de buzz sur l’Internet. Turner Duckworth, une agence de design de Londres et San Francisco, se voit un jour commandé par des « inconnus » le rafraichissement du packaging d’une bière : Howling Monkey. Le brief est simple : « le nom sera Howling Monkey, amusez-vous! ». Le rêve ! Et le résultat du travail chez Turner Duckworth est excellent, atypique, entre le vintage et la modernité. Le buzz est lancé dans le petit monde du graphisme et du packaging. Le site The Dieline n’hésite pas à  classer le nouveau design de la bière Howling Monkey dans son « Top 10 » pour l’année 2009.

Howling Monkey

Seulement voilà , Howling Monkey qui était certes une bière brune maltée américaine, n’est en fait plus manufacturée depuis quelques temps déjà . C’est depuis devenu désormais le nom d’un stupide energy drink à  base de cola. Ce qui “ avouons-le “ à  très nettement moins de charme. La reprise du design de Turner Duckworth (rendu au passage un peu plus vulgaire) par la boisson énergisante fait penser que tout cela n’était jamais qu’une stratégie de marketing viral. Fin de la romance, et retour à  la bien plus triviale réalité de la communication commerciale. Comme dit Magritte : ceci n’est pas une pipe.

Trouvé via le site WLT.

Laisser un commentaire